Tableau de bord
Pour bénéficier des avantages du Tableau de Bord vous devez vous connecter ou vous enregistrer !

En affichant la Présentation de la Boîte sur la page d'accueil vous pourrez accéder à une visite guidée du forum ou à un lien pour donner votre avis.

Pour devenir Partenaire de la Boîte vous devez être enregistré.

Nous vous souhaitons une agréable visite et espérons vous voir vous connecter bientôt !
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  CalendrierCalendrier  
Bienvenue dans la Boîte Invité !

Derniers sujets
» Jeu : Les mots qui se suivent
Mar 27 Juin - 3:11 par Sasucath

» Les mises à jour du forum
Mer 2 Déc - 20:33 par Evah

» [Jeu] L'alphabet à votre image
Mar 1 Déc - 18:49 par Evah

» Page d'auteure de Rock Hell !
Mer 18 Nov - 21:18 par rock Hell

» A, B , C...chanson !
Dim 8 Nov - 22:18 par Eivys

» Ma page d'auteur
Sam 7 Nov - 23:51 par Fall_of_the_pen

» Jeu : Les mots qui se suivent
Mar 5 Mai - 11:15 par Kareil

» Rire en cascade
Dim 12 Avr - 18:48 par Kao'criture

» Lire et écrire : Guide pour les commentaires
Mar 17 Mar - 14:50 par Evah

» Le Cirque des Rêves [Erin Morgenstein]
Mar 30 Déc - 20:50 par Eivys


 :: Agora :: MédiathèquePartagez | 
Voir le sujet précédent  Django Unchained [2013]  Voir le sujet suivant
Evah
Gardienne de la Boîte
avatar
Messages : 964
Message Jeu 7 Fév - 17:00 : Django Unchained [2013]Revenir en haut Aller en bas 


Django Unchained

Réalisé par Quentin Tarantino
Sorti en France en janvier 2013

La bande-annonce ne rendant selon moi pas justice au film je vais vous mettre seulement l'une des meilleures chansons du film :

(ne regardez pas forcément les images, c'est des fondus amateurs ça n'apporte pas grand chose)


L'histoire :
Le film se déroule aux Etats-Unis deux ans avant la guerre de Sécession, et par conséquent avant l'abolition de l'esclavage.
Le docteur Schultz, incarné par l'excellent C. Waltz, qu'on avait déjà vu dans Inglourious Basterds du même réalisateur, apparaît au milieu de la nuit, conduisant une voiture attelée pour le moins étrange puisqu'une énorme dent oscille sur un ressort au dessus de son toit.
Après un dialogue hilarant et quelques coups de feu il en vient à délivrer un esclave, le fameux Django, dans le but de rechercher des frères dont le docteur ne connaît pas le visage mais que Django pourra identifier sans mal.
A partir de là les deux hommes sillonnent une partie du pays en tant que chasseurs de primes, mais l'intrigue principale n'est pas la recherche de ces frères comme on pourrait s'y attendre au départ, mais une quête bien plus personnelle pour Django, délivrer sa femme répondant au nom de Broomhilda, autrement dit Brunehilde, quelle étrange coïncidence puisque le docteur est d'origine allemande.


Mon avis : :
Ce film est absolument excellent par son humour ! Il y a des scènes tordantes et vraiment bien faites, parfois même dignes des exceptionnels Monty Python, et le jeu d'acteur les sert parfaitement bien. Au bout d'un moment vous trouverez Léonardo Di Caprio, un acteur que je déteste quand il joue les gentils personnages niaisement amoureux mais qui s'en tire toujours à merveille dans les rôles de méchant, il incarne un certain Calvin Candie, vivant sur les terres de Candyland, rien que ça, un homme cruel, assez fou, aux colères effrayantes.
Le film dure 2h44 et pendant environ 2h20 j'ai absolument adoré !
Par contre dans la toute dernière partie Tarantino s'est malheureusement lâché. Ce réalisateur très connu pour la violence de la plupart de ses films a réussi pendant les 4/5ème de son film à nous faire rire, à proposer un mélange parfaitement dosé entre dialogues et scènes d'action efficaces, et là on sent qu'il n'en peut plus et la fin part dans des fusillades et des bains de sang à repeindre en rouge tout le décor final.
Et ça c'est vraiment dommage car selon moi ce n'était pas nécessaire de Tarantiner autant.
Ceci dit une fois ces minutes pleines de balles dans le genou, de sang et d'éclats de bois qui sautent au visage, la fin est convaincante et peut nous tirer un petit sourire, en particulier quand Django exécute un numéro de dressage avec son cheval...
Et en parlant de cheval les amateurs de chevaux seront ravis car il y a vraiment de superbes scènes, dont une que j'ai trouvée particulièrement émouvante vers la fin, mais je ne vous en dis pas plus pour ne pas vous gâcher le suspens.
chat émerveillé


Anecdotes : :
Q. Tarantino a fait ce film en hommage à Sergio Leone, mais il a surtout voulu reprendre le film éponyme de Sergio Corbucci, sorti en 1966, un navet total qu'il a, selon ce qui se dit, toujours eu envie de refaire à sa sauce... Je n'ai pas vu ce film mais en tout cas la version de Tarantino vous savez ce que j'en pense maintenant !
La partie de Django Unchained qui se déroule à Candyland, la plantation que possède Calvin Candiedans le film, a été tournée en décors réels dans la plantation Evergreen, un lieu qui a vraiment été le théâtre de la traite négrière (source : allociné)



A vous de donner votre avis !


Voici une autre des musiques que j'aime beaucoup, cette fois vous pouvez regarder les images, elles vous montrent les personnages principaux

Et des chevaaaaux chat émerveillé


Anciennes signatures:
 
Répondre au sujet
Kao'criture

avatar
Messages : 1085
Message Jeu 7 Fév - 17:24 : Re: Django Unchained [2013]Revenir en haut Aller en bas 

Merci pour la fiche Evah :p
Toi tu aimes vraiment les chevaux hein ? =p
En tout cas il a l'air pas mal ce film malgré ce que tu expliques sur le bain de sang et toutes ces balles tirées.
A voir à l'occasion :p



Mon personnage de RP : Yrae Sukrai
Ma page d'auteur
Aides:
 
Répondre au sujet
Kalhan
Modératrice originale !Modératrice originale !
avatar
Messages : 385
Message Lun 8 Avr - 23:45 : Re: Django Unchained [2013]Revenir en haut Aller en bas 

Je l'ai vu il n'y a pas si longtemps et j'avais des réticences parce que à la base, je ne suis pas fort western.
Mon père a beau m'exposer ses théories sur l'ingéniosité de ce genre, je n'ai jamais accroché.
Mais pour faire plaisir à mon géniteur, nous l'avons visionné et au final bien que j'ai trouvé ça assez long, c'était assez plaisant.

Je dois dire que Leonardo mérite à peine sa place dans le générique malgré son jeu d'acteur potable.
Les autres jouent très justement et c'est un réel plaisir. Django est excellent et le type qui l'accompagne mais dont j'ai oublié le nom est aussi très convainquant.

Et pour couronner le tout, les musiques sont trop cool méga fun.

J'aime en particulier Freedom de Anthony Hamilton et Elayna Boynton



La part artistique qui est en moi se tient dans ce fouillis.
La part littéraire qui est en moi se tient dans la statue et dans le don.
Spoiler:
 
Répondre au sujet
Contenu sponsorisé
Message  : Re: Django Unchained [2013]Revenir en haut Aller en bas 

Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Django Unchained [2013] Voir le sujet suivant
Répondre au sujet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La boîte à Fictions :: Agora :: Médiathèque-
Aller en haut
Aller en bas
X
Nos thèmes disponibles :
Thème du moment (Hiver)MétalliqueThème Orient (fond par Eyrann)Légers : Gris - Bleu - Rose
Options :