Tableau de bord
Pour bénéficier des avantages du Tableau de Bord vous devez vous connecter ou vous enregistrer !

En affichant la Présentation de la Boîte sur la page d'accueil vous pourrez accéder à une visite guidée du forum ou à un lien pour donner votre avis.

Pour devenir Partenaire de la Boîte vous devez être enregistré.

Nous vous souhaitons une agréable visite et espérons vous voir vous connecter bientôt !
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  CalendrierCalendrier  
Bienvenue dans la Boîte Invité !

Derniers sujets
» Jeu : Les mots qui se suivent
Mar 27 Juin - 3:11 par Sasucath

» Les mises à jour du forum
Mer 2 Déc - 20:33 par Evah

» [Jeu] L'alphabet à votre image
Mar 1 Déc - 18:49 par Evah

» Page d'auteure de Rock Hell !
Mer 18 Nov - 21:18 par rock Hell

» A, B , C...chanson !
Dim 8 Nov - 22:18 par Eivys

» Ma page d'auteur
Sam 7 Nov - 23:51 par Fall_of_the_pen

» Jeu : Les mots qui se suivent
Mar 5 Mai - 11:15 par Kareil

» Rire en cascade
Dim 12 Avr - 18:48 par Kao'criture

» Lire et écrire : Guide pour les commentaires
Mar 17 Mar - 14:50 par Evah

» Le Cirque des Rêves [Erin Morgenstein]
Mar 30 Déc - 20:50 par Eivys


 :: Jeu de RôlePartagez | 
Voir le sujet précédent  Bibliothèque des Exilés  Voir le sujet suivant
Evah
Gardienne de la Boîte
avatar
Messages : 964
Message Mar 22 Avr - 15:50 : Bibliothèque des ExilésRevenir en haut Aller en bas 


Bibliothèque des Savoirs du monde
Les articles suivants sont l'entière propriété de leur auteur. Merci de n'en faire aucune copie ou utilisation sans son autorisation explicite.
De plus il s'agit d'informations sur le monde des Exilés, elles ne reflètent pas nécessairement les habitudes d'autres mondes.


Le royaume de Lor'ak

Lor'ak est un vaste royaume dont l'histoire remonte au VIe siècle, lorsque le Roi-Guerrier Atu'rka parvint à unifier vingt clans jusque là rivaux pour lutter contre les envahisseurs venus de l'Est.
Les batailles furent épiques et résonnent encore dans certaines montagnes selon les légendes.
Peu après la victoire Atu'rka fut désigné Haut-Roi et le royaume fut divisé en vingt provinces, dont la principale était l'entière propriété du Haut-Roi.


En 1225 le royaume de Lor'ak est dirigé par un Haut-Roi faible de corps mais d'un esprit redoutable, Eivin d'Alouen, ayant épousé en secondes noces la fille du Thane de la province d'Egérion, la région la plus riche du pays. De cette épouse il a eu trois enfants, deux filles et un garçon, bien que de sa précédente épouse il ait déjà eu deux garçons. Nul ne sait encore qui sera désigné pour être son successeur, mais les enfants du premier mariage sont réputés pour comploter contre leur demi-frère.
Le royaume est peuplé pour les trois quarts d'humains, le quart restant est dominé par les elfes. La province de Dolwyn, au nord-est du royaume, est celle qui en rassemble le plus et trois cités ont une architecture presque entièrement dans le style elfique, si bien qu'elles font la fierté de ce peuple. Le Thane y est un humain mais il a épousé une elfe du nom d'Aeline Vent d'Aube, qui est également sa plus proche conseillère et a un grand pouvoir sur la province.
Deux provinces sont dirigées par des demi-elfes mais ceux-ci affirment plus volontiers leur part humaine que leur part elfique, bien que l'un d'eux soit connu pour encourager l'art elfique et protéger certains de ses demi frères de race.
Il existe une ville d'architecture purement Naine au nord du pays, Ram'ek, mais la moitié de ses habitants sont des humains et l'autre moitié se divise entre nains et elfes. Le Conseil réuni autour du Thane est assez représentatif de ces proportions et aucune ségrégation ne semble être faite entre les différentes races.


Le village de Lux'ar se trouve au centre du royaume, près de la principale chaîne de montagnes, à quelques kilomètres d'un lac aux eaux variant entre le bleu azur et le vert émeraude... Du moins était-ce le cas avant qu'un phénomène inexpliqué le déplace.


Autour du royaume de Lor'ak se pressent cinq pays, dont deux sont neutres et un est traditionnellement allié depuis plusieurs siècles. Le quatrième a mené une dure guerre contre le Lor'ak un siècle plus tôt et ne s'en est pas encore relevé et le cinquième, à l'est, est le plus inquiétant, constitué de farouches guerriers descendant en ligne directe des envahisseurs repoussés par Atu'rka.




Note générale sur la dénomination homme / femme :
Les termes homme et femme désignent de façon socialement correcte les mâles et les femelles de toutes les races humanoïdes. On pourra ainsi dire un homme pour un elfe ou pour un humain.
Les humains étant plus nombreux dans le langage populaire il ne sera pas rare de dire « un homme » pour un humain et par exemple « un elfe » ou « un nain » pour un homme de chacune de ces deux races. Les termes « un elfe » ou « un nain » permettent en effet de déclarer deux spécificités à la fois, tandis que « un homme » ne nécessitera souvent pas d'autre précision puisque la plupart des hommes sont des humains.


La race Humaine

Les humains sont les humanoïdes les plus nombreux dans le monde, ils représentent environ trois cinquième de la population mondiale.
Peuple aimant s'étendre et dominer les terres qu'ils foulent ils possèdent les plus grands territoires et ne sont pas seulement des guerriers redoutables lorsqu'ils sont entraînés, ils peuvent également briller en politique et notamment dans les complots et les stratégies.
C'est l'une des plus jeunes races du monde, l'histoire humaine ayant commencé environ mille ans après l'histoire elfique.
La légende veut que le berceau de l'humanité soit situé au sud-ouest du continent principal, voire dans les petites îles dans cette direction.


Caractéristiques générales :
Ces caractéristiques sont des moyennes et peuvent varier comme dans toute population.


Taille : Un homme adulte mesure en moyenne entre 1m78 et 1m90.
Une femme adulte mesure en moyenne entre 1m60 et 1m80.

Longévité : Un humain peut vivre jusqu'à 75ans, mais il n'est pas rare que la maladie ou les mauvaises conditions de vie écourtent leur vie.

Développement physique et intellectuel : Les humains sont considérés comme enfants jusqu'à l'âge de douze ans, adolescents jusqu'à dix-sept ans et jeunes adultes jusqu'à trente ans. A partir de cinquante-cinq ans ils sont dits matures, on les considère comme âgés dès lors qu'ils ont dépassé soixante-huit ans.
Les humains ont en effet une courbe particulièrement marquée au début et à la fin de leur vie, tandis que dans le reste de leur développement les changements sont assez lents.
L'aspect d'une personne âgée diffère beaucoup de celle d'un adulte, en particulier concernant la pigmentation de ses cheveux et l'aspect de sa peau.

Descendance : Un homme humain peut en théorie procréer jusqu'à très tard. Une femme au contraire ne pourra plus avoir d'enfant au delà de quarante-cinq ans en moyenne. Pour autant un couple n'a en général pas plus de deux à cinq enfants, majoritairement pour des raisons sociales. Les humains sont une espèce particulièrement fertile, ce qui fait qu'elle peut être mélangée à beaucoup d'autres races humanoïdes.

Pigmentation : On trouve chez les humains une grande variété de couleurs de cheveux, allant du blanc pour les plus âgés au noir pour les enfants et les adultes, en passant par des tons bruns ou blonds, voire roux. Sauf cas exceptionnels aucun humain n'a de cheveux blancs avant quarante ans, et aucun humain âgé ne conserve ses cheveux autrement que gris ou blancs.
Leur peau peut être de brun très foncé à presque blanche, en passant par les nuances de rose, de brun et de rouge intermédiaires.
Leurs yeux peuvent prendre de nombreuses teintes en dehors des variations roses, rouges, jaunes et orange.

Sociabilité : Les humains vivent généralement au sein de petites cellules familiales comprenant la plupart du temps les parents et les enfants, voire les grands-parents s'ils sont encore vivants. La plupart sont casaniers et aiment vivre dans des villes et villages. Pour autant comme dans toutes les races certains aspirent à des paysages encore inexplorés et n'hésitent pas à prendre la route à la recherche de sensations fortes, et de richesses.

Architecture : Les constructions humaines sont souvent un mélange de pierre et de bois et leur taille est proportionnelle à leur rang dans la société ou à leur richesse. Chaque famille vit dans une habitation qui lui est propre, en dehors des domestiques ou des serviteurs des personnes de haut rang, qui peuvent vivre à l'année dans la maison seigneuriale. La caractéristique principale des bâtiments humains est la solidité mais contrairement aux nains ils ne sacrifient pas la totalité de l'esthétisme à cette spécificité et il n'est pas rare qu'ils sculptent le bois ou la pierre, ou décorent les bâtiments importants de vitraux.
L'ameublement est généralement simple et majoritairement en bois, les tissus sont aussi très utilisés, notamment dans les tapisseries et les revêtements de sièges et de lits. Le confort est une caractéristique importante pour les pièces privées telles que les chambres.

Quelques spécificités :
-Hygiène : les humains aiment se laver entièrement deux à trois fois par semaine selon leurs habitudes de vie, mais il n'est pas rare qu'ils fassent une toilette sommaire quotidiennement. S'ils ne peuvent pas satisfaire à leurs habitudes dans ce domaine ils s'adapteront dans la plupart des cas, particulièrement les hommes, mais profiteront de la première occasion pour se laver.
-Culture : Les humains jouent volontiers de divers instruments de musique et pratiquent parfois l'écriture de texte imaginaires et de poésie. Leur culture veut également que les humains aient une activité fréquente avec des femmes (humaines ou non) voire avec des hommes (de préférence en dominant la situation), alors que les humaines doivent rester aussi chastes que possible selon les traditions, ayant alors de plus grandes vertus aux yeux de la société. Les humains aiment se mesurer lors de tournois et de joutes, et prisent particulièrement les exploits martiaux et les aptitudes de cavalerie. La virilité d'un homme se mesure souvent à sa capacité à terrasser des adversaires, à boire de l'alcool et à plaire dans un cadre privé, tandis que les qualités recherchées pour une femme sont plutôt de l'ordre de l'élégance, de la retenue et de l'intelligence.

Quelques représentants humains :

Images d'exemples:
 



La race Elfique

Les elfes sont les humanoïdes les plus nombreux après les humains.
Peuple aimant la nature et la chasse, ils n'en sont pas moins de redoutables guerriers et sont capables de mener de terribles guerres pour sauvegarder leurs territoires. Traditionalistes ils ne chercheront généralement pas à les étendre, mais ne les laisseront qu'au prix de leur sang.
La race elfe est probablement apparue quelques siècles après la race naine.
La légende veut que le berceau des elfes soit situé à l'Est du continent principal, voire dans les petites îles dans cette direction.


Caractéristiques générales :
Ces caractéristiques sont des moyennes et peuvent varier comme dans toute population.


Taille : Un homme adulte mesure en moyenne entre 1m70 et 1m80.
Une femme adulte mesure en moyenne entre 1m55 et 1m76.
Les elfes ont généralement un corps assez fin comparé aux autres races, en particulier les femmes.

Longévité : Un elfe peut vivre jusqu'à 120ans, âge qu'ils atteignent souvent car ils sont particulièrement résistants.

Développement physique et intellectuel : Les elfes sont considérés comme enfants jusqu'à l'âge de quinze ans, adolescents jusqu'à vingt ans et jeunes adultes jusqu'à quarante-cinq ans voire cinquante ans. A partir de soixante-cinq ans ils sont dits matures, on les considère comme âgés dès lors qu'ils ont dépassé quatre-vingts ans.
Pour autant les changements physiques sont très lents chez les elfes, et il arrive même aux yeux d'un humain qu'ils semblent à peine vieux lorsqu'ils meurent de l'usure du temps. En effet la pigmentation de leurs cheveux change très peu, et leur peau se ride à peine, bien qu'elle se parchemine assez visiblement aux yeux d'un elfe.

Descendance : Les elfes, hommes comme femmes, peuvent en théorie procréer jusqu'à l'âge de cent ans. Pour autant un couple n'a en général pas plus de deux enfants, leur fertilité étant très faible. Leurs chances d'avoir une descendance sont plus importantes lorsqu'ils se mêlent aux humains, d'où la proportion de demi-elfes au sein de la population elfe. Ils sont par contre pratiquement infertiles en compagnie de Nains, tandis que les Tieffelins augmentent leurs chances (ou leurs risques) d'enfanter bien plus que les humains. Les croisement avec ces derniers sont pour autant extrêmement rares car les elfes détestent la plupart des représentants de cette race de façon viscérale.

Pigmentation : Les elfes ont une pigmentation bien plus uniforme que les humains et les nains, ayant majoritairement les cheveux noirs ou blonds. Leur peau est généralement pâle, mais quelques elfes des pays plus chauds peuvent arborer une pigmentation cutanée presque cuivrée.
Leurs yeux sont souvent verts ou bruns.
Une légende raconte qu'il existerait des elfes à la peau sombre et aux cheveux blancs ou argentés mais nul n'a pu le vérifier jusque là.

Sociabilité : Les elfes sont relativement solitaires et sont assez peu attachés aux cellules familiales, sauf dans les quelques familles de sang très noble. Ils sont souvent plus concernés par leur clan que par leur famille, mais il n'est pas rare qu'ils abandonnent leur foyer pour partir à l'aventure. Contrairement aux humains ils ne sont pas casanier et il leur est difficile de rester longtemps au même endroit. Pour autant ils sont très attachés aux terres et aux bois dominés par leurs semblables et en parleront souvent avec un grand respect.

Architecture : Le bois domine nettement les habitations elfiques et rares sont les bâtiments disposant de fenêtre tant les ouvertures vers l'extérieur sont importantes pour eux. N'ayant pas pour tradition de brûler le bois pour leur confort ils préféreront donc des fourrures aux cheminées. Ils aiment particulièrement la soie et la nacre pour décorer leurs habitats, ainsi que l'argent. Plus une habitation se fond avec son environnement plus elle est appréciée des elfes cependant à l'intérieur de celles-ci le confort est très important.

Quelques spécificités :
-Hygiène : les elfes ont un besoin presque maladif de se laver cinq à six fois par semaine. Lorsqu'il leur est impossible de le faire ils se sentent facilement sales et leur humeur peut s'en ressentir. Ils prennent souvent un grand soin de leurs cheveux et de leurs ongles.
-Culture : Les elfes aiment les instruments à corde et pratiquent souvent la poésie et ils aiment également écrire des légendes tirées de faits réels. Beaucoup de femmes excellent également en broderie et cet art se reflète souvent sur les vêtements des elfes. La chasse est très prisée des hommes comme des femmes, en particulier à l'arc. Bien que les cellules familiales aient peu d'importance l'enseignement aux cadets est une discipline très estimée et la transmission orale ainsi que par la pratique est particulièrement bien vue. Les principales qualités estimées chez les elfes sont la discrétion, le sens de l'honneur, la retenue et la dignité, que ce soit chez les hommes ou chez les femmes. Les elfes passent pour être le peuple faisant le moins de différence entre les hommes et les femmes concernant les qualités à avoir et l'enseignement.
L'acquisition d'expériences diverses dans plusieurs domaines est encouragée, à condition de ne pas en faire étalage et de ne pas trahir les traditions elfiques, très importantes aux yeux de cette race.

Quelques représentants elfes :

Images d'exemples:
 



La race Naine

Les nains sont moins nombreux que les elfes mais restent la troisième race dominante de ce monde.
Ce peuple est assez ambigu, prisant les aptitudes martiales et les démonstrations de force autant que la tranquillité d'un foyer.
La race naine passe pour être la plus ancienne race humanoïde de ce monde, ce dont elle tire une certaine fierté.
La légende veut que le berceau des nains soit situé au nord du continent principal, voire dans les îles glacées dans cette direction.


Caractéristiques générales :
Ces caractéristiques sont des moyennes et peuvent varier comme dans toute population.

Taille : Un homme adulte mesure en moyenne entre 1m20 et 1m40.
Une femme adulte mesure en moyenne entre 1m10 et 1m40.
Les nains sont bien plus trapus que les autres races.

Longévité : Un nain peut vivre jusqu'à 150ans, âge qu'ils n'atteignent pas souvent à cause de leur passion pour le combat, bien qu'ils soient particulièrement résistants.

Développement physique et intellectuel : Les nains sont considérés comme enfants jusqu'à l'âge de douze ans, adolescents jusqu'à vingt ans et jeunes adultes jusqu'à cinquante ans. A partir de soixante-dix ans ils sont dits matures, on les considère comme âgés dès lors qu'ils ont dépassé quatre-vingts-dix ans.
Les changements physiques sont très rapides jusqu'à l'âge de quatorze ou quinze ans, puis deviennent assez lents de quinze à vingt-deux ans. Ensuite les nains se stabilisent dans une apparence adulte jusqu'à présenter des signes de vieillissement aux alentours de cinquante ans. Leur vieillissement est cependant lent jusqu'à ce qu'ils atteignent environ cent-dix ans, puis il s'accélère significativement.

Descendance : Les nains, hommes comme femmes, peuvent procréer jusqu'à l'âge de soixante ans. Ils ont souvent de cinq à sept enfants et tirent une grande fierté du nombre de leurs rejetons. Leur fertilité est significativement moindre avec les autres races, et presque nulle avec les elfes. (il est cependant rare qu'ils se mélangent avec d'autres races car leurs goûts sont presque uniquement tournés vers leurs propres caractéristiques).
Il est à noter que la proportion de femmes est légèrement inférieure naturellement à celle des hommes.

Pigmentation : Les nains peuvent arborer des chevelures de couleurs semblables à celles des humains et leurs yeux ont également des couleurs très identiques, bien qu'ils aient une nette dominante de brun dans leurs iris. Contrairement aux humains leurs yeux peuvent cependant prendre des teintes oscillant entre le brun clair et le jaune. Leur peau est généralement d'un blanc / rose relativement pâle mais quelques nains ont une coloration cutanée se rapprochant plus du gris.

Sociabilité : Les nains donnent une très grande place aux cellules familiales et par extension à leur clan. Ils vivent de préférence en famille, parfois élargie aux cousins, oncles et tantes. Pour autant ils aiment parfois entreprendre des voyages en solitaire, au terme desquels ils retrouvent leur famille avec d'autant plus de plaisir. D'un naturel bagarreur leur franchise peut leur jouer des tours mais ils sont souvent des compagnons appréciés car ils aiment plaisanter et ne changent pas de camp facilement.

Architecture : Les habitations naines sont majoritairement en pierre, de préférence du granit, parfois sculptée, souvent basses de plafond et munies de pièces assez étroites. Ils utilisent très peu de bois sauf pour se chauffer, certains de leurs meubles sont en pierre. Ce ne sont pas des spécialistes des portes aussi les séparations entre les pièces de leurs foyers sont souvent de simples rideaux. Appréciant particulièrement les climats montagneux les nains bâtissent parfois leurs domiciles à flanc de la montagne, voire en son sein, ce qui fait qu'elles peuvent se confondre avec le paysage.

Quelques spécificités :
-Hygiène : les nains sont réputés pour être la race la moins regardante en matière d'hygiène. Cette réputation est cependant exagérée, ils se lavent tout de même entièrement deux fois par semaine ! Ils aiment se laver sommairement tous les deux ou trois jours mais s'ils ne le peuvent pas ils n'en sont pas perturbés outre mesure, à l'exception parfois des jeunes adultes.
-Culture : Les nains aiment les tambours et les clairons ainsi que la cornemuse et ne lisent pour la plupart que les symboles claniques. Ils apprécient les concours de boisson, les affrontements à mains nues, les chants paillards et les récits de bataille et de grandes épopées. L'enseignement aux enfants n'est cependant jamais négligé et tous les adultes veillent sur les enfants nains, qu'ils soient les leurs ou non. Malgré ce naturel tapageur les nains sont très fidèles en amour et extrêmement discrets dans leurs relations privées, qu'ils n'exposent qu'en des mots très détournés lorsqu'elles sont sincères. Ils peuvent d'ailleurs se montrer timides lorsqu'il s'agit de se déclarer à l'objet de leur amour, voire assez maladroits. C'est un peuple très travailleur malgré les apparences lorsqu'ils se divertissent.
Il est de tradition pour un homme nain de porter une barbe fournie. Contrairement à certaines idées reçues les joues des femmes naines sont lisses.
Du fait de la différence entre le nombre de femmes et le nombre d'hommes les femmes tirent souvent avantage de cette situation et peuvent tout à fait dominer un groupe aussi naturellement que le ferait un homme chez les humains. Pour autant même si les femmes peuvent être guerrière ou forgeron aussi bien que les hommes lorsqu'elles ont des enfants elles s'adoucissent très souvent et peuvent devenir mère au foyer sans aucun regret.
Les qualités glorifiées d'un homme sont la force, la détermination, le courage et la capacité à boire et celles pour une femme sont les mêmes en dehors de la capacité à boire, remplacée par celle de faire de bonnes pâtisseries. Les concours de pâtisseries sont tout aussi prisés que ceux de boissons.

Quelques représentants nains :

Images d'exemples:
 



La race Tieffeline

Les Tieffelins sont en nombre si réduit qu'il est rare d'en croiser.
Provenant d'un plan d'existence différent, les Tieffelins pour la plupart n'ont de réel foyer nulle part dans ce monde et restent rarement au même endroit.
Leurs origines démoniaques font qu'ils sont sans cesse tiraillés entre leurs pulsions destructrices et leur volonté de s'intégrer, les rendant assez sensibles à ce qui les entoure et parfois instables.
Il est difficile de connaître l'origine des Tieffelins, certains disent qu'il s'agit d'un mélange d'elfes et de démons, d'autres d'une race de démons radicalement différente des autres démons. Ils inspirent généralement un mélange de méfiance et de fascination.


Caractéristiques générales :
Ces caractéristiques sont des moyennes et peuvent varier comme dans toute population.

Taille : Un homme adulte mesure en moyenne entre 1m70 et 1m90.
Une femme adulte mesure en moyenne entre 1m68 et 1m78.
Leur corpulence est en général une moyenne entre celle des humains et celle des elfes mais elle diffère beaucoup entre les hommes et les femmes et entre les individus. Les hommes sont généralement plus massifs que les humains, les femmes penchent généralement plus du côté des elfes. Il existe cependant des hommes tieffelins très fins et des femmes tieffelines plus massives que des humains.

Longévité : Un tieffelin peut vivre jusqu'à 220 ans. Ils sont assez sensibles aux poisons et aux maladies mais bien qu'ils puissent être très atteints ils ne mourront généralement pas et finiront pas s'en remettre.

Développement physique et intellectuel : Les tieffelins sont considérés comme enfants jusqu'à l'âge de quinze ans, adolescents jusqu'à dix-neuf ans puis adultes jusqu'à deux cents ans. On les considère comme âgés dès lors qu'ils ont dépassé deux cents ans.
Cette race a une courbe de croissance et un développement intellectuel particulier, en effet jusqu'à environ dix ans ils grandissent vite mais leur courbe de croissance est ensuite fortement freinée pendant cinq à six ans. Ils sont pratiquement immatures intellectuellement jusqu'à devenir adultes et sont particulièrement dangereux à l'adolescence, prêts à utiliser leurs pouvoirs et aptitudes martiales à la moindre occasion et extrêmement sensibles à leur environnement. Ensuite ils atteignent rapidement la maturité et l'apparence qu'ils garderont durant la majorité de leur vie, et ne déclinent que très lentement dans les vingt dernières années. Leur heure peut donc être venue sans que ce soit visible autrement que pour un œil averti, mais ils le sentent et retournent alors souvent dans le plan d'existence les ayant vu naître.

Descendance : Les tieffelins sont très fertiles mais ne se soucient que peu de leur descendance. Ils ne savent généralement pas combien d'enfants ils ont engendré, même les femmes peuvent perdre le compte après cent ans. Il est extrêmement rare qu'un père ou une mère tieffelin se soucie d'élever son enfant ou même de le garder près de lui, la plupart prendront tout juste la peine de le confier à quelqu'un avant de reprendre leur chemin.

Pigmentation : Les cheveux des tieffelins sont presque toujours noirs, roux ou rouges, rares sont les nuances de brun. Il existe cependant quelques cas répertoriés de chevelures argentées ou blanches.
Leur peau a souvent des nuances rouge clair à rouge sombre, elle peut aussi être cuivrée ou, plus rarement, presque semblable à la peau d'un humain des terres du sud.
Leurs yeux sont souvent rouges, jaunes, oranges ou même roses ou violets, ils peuvent aussi avoir différentes teintes de brun. Le vert est pratiquement inexistant et le bleu et le gris sont tenus pour de pures inventions.
Leurs cornes et leur queue sont généralement un ton plus clair ou un ton plus foncé que leurs cheveux.

Sociabilité : Les tieffelins sont des indépendants par excellence, ils sont pratiquement incapables de supporter de côtoyer quelqu'un de la même race qu'eux. Ils sont généralement incompatibles avec les nains, qui les irritent au plus haut point, mais ils ont une attirance assez marquée pour les humains et une sorte de fascination de prédateur pour les elfes. Ils peuvent choisir de voyager avec d'autres personnes s'ils ressentent une affinité avec elles, plus encore si au moins une de ces personnes les attire physiquement. Ils ont en effet des désirs exacerbés dans ce domaine, bien que certains les répriment au point de se faire violence.

Architecture : L'architecture tieffeline est ignorée de la plupart des gens, y compris des membres de cette race, au point que personne n'est certain qu'il en existe bien une. Les tieffelins se sentent cependant une grande affinité avec l'architecture humaine, celle des nains leur semblant trop grossière et celle des elfes les laissant légèrement méprisants.

Quelques spécificités :
-Hygiène : les tieffelins aiment se laver en utilisant des produits de bain hydratants, de préférence en prenant des bains chauds. En effet leur peau se dessèche plus facilement que celle des autres races et ils supportent difficilement le froid. Leur corps est cependant naturellement propre, si bien que s'ils ne sont pas salis pour une raison ou pour une autre ils n'ont pas de réelle raison de se laver, outre le confort des soins associés au bain.
-Culture / comportement : Les tieffelins aiment les instruments produisant des sons graves et ont pratiquement horreur des sons aigus. Ils aiment toutes sortes de littératures à l'exception de la poésie pour la plupart d'entre eux. Les intellectuels sont rares mais ceux qui le sont ont souvent des capacités cognitives supérieures à celles des autres races. Les tieffelins s’ennuient facilement et supportent difficilement de pratiquer la même activité pendant longtemps, quelle qu'elle soit. Ils ont besoin de sortir régulièrement marcher et respirer l'air campagnard et ont beaucoup de mal à rester enfermés.
La culture tieffeline n'existant pas dans ce monde et n'étant pas plus connue que l'architecture tieffeline les tieffelins s'identifient assez souvent à la culture humaine et elfe. Paradoxalement ils apprécient plus la façon de boire des nains que celle des humains, la trouvant plus naturelle.
Bien qu'ils soient particulièrement sensibles à ce qui les entoure ils ne pleurent presque jamais, par contre ils s'isoleront plutôt que de se montrer malheureux ou déçus, et chercheront l'affrontement, verbal ou physique, s'ils sont contrariés. Une légende dit que les tieffelins pleurent de l'or ou de l'argent, ce qui prouve à quel point il est rare d'assister à ce genre de spectacle.
Ils ont beaucoup de charisme et sont réputés pour leurs talents exceptionnels dans des domaines privés, cependant ceux qui ne se comportent pas de façon digne et discrète sont souvent haïs de toute la population.
Les tieffelins aiment souvent plaisanter, de préférence en se moquant des autres, par contre ils n'ont pratiquement aucun sens de l'autodérision.
Ils sont souvent doués avec le feu mais ils sont très sensibles aux sorts de glace et aux autres manifestation du froid.

Quelques représentants tieffelins :

Images d'exemples:
 



Les cartes


Carte du continent
Les montagnes, les arbres et le sable représentent évidemment des zones de forte densité concernant ces caractéristiques, ce qui ne veut pas dire qu'il n'y a par exemple pas de forêt ailleurs, il s'agit simplement des endroits de la carte les plus "marquants" de ce point de vue.
La localisation des billes sur les royaumes indique l'emplacement approximatif de la capitale. (approximatif car étant donné la taille des billes par rapport à la carte la capitale est bien évidemment plus petite)

= Lor'ak
= allié
= neutre bienveillant
= neutre à tendance belliqueuse
= probabilité de guerre imminente


A venir

Pour demander d'autres articles n'hésitez pas à laisser le sujet que vous souhaiteriez voir traité en commentaire.



Anciennes signatures:
 
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Evah
Gardienne de la Boîte
avatar
Messages : 964
Message Mar 22 Avr - 15:52 : Re: Bibliothèque des ExilésRevenir en haut Aller en bas 

Rayon de bibliothèque réservé
(Forumactif limitant le nombre de caractères par message, il est possible que le message précédent ne suffise pas si d'autres articles sont ajoutés, merci de votre compréhension)



Anciennes signatures:
 
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Voir le sujet précédent Bibliothèque des Exilés Voir le sujet suivant
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La boîte à Fictions :: Jeu de Rôle-
Aller en haut
Aller en bas
X
Nos thèmes disponibles :
Thème du moment (Hiver)MétalliqueThème Orient (fond par Eyrann)Légers : Gris - Bleu - Rose
Options :