Tableau de bord
Pour bénéficier des avantages du Tableau de Bord vous devez vous connecter ou vous enregistrer !

En affichant la Présentation de la Boîte sur la page d'accueil vous pourrez accéder à une visite guidée du forum ou à un lien pour donner votre avis.

Pour devenir Partenaire de la Boîte vous devez être enregistré.

Nous vous souhaitons une agréable visite et espérons vous voir vous connecter bientôt !
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  CalendrierCalendrier  
Bienvenue dans la Boîte Invité !

Derniers sujets
» Jeu : Les mots qui se suivent
Mar 27 Juin - 3:11 par Sasucath

» Les mises à jour du forum
Mer 2 Déc - 20:33 par Evah

» [Jeu] L'alphabet à votre image
Mar 1 Déc - 18:49 par Evah

» Page d'auteure de Rock Hell !
Mer 18 Nov - 21:18 par rock Hell

» A, B , C...chanson !
Dim 8 Nov - 22:18 par Eivys

» Ma page d'auteur
Sam 7 Nov - 23:51 par Fall_of_the_pen

» Jeu : Les mots qui se suivent
Mar 5 Mai - 11:15 par Kareil

» Rire en cascade
Dim 12 Avr - 18:48 par Kao'criture

» Lire et écrire : Guide pour les commentaires
Mar 17 Mar - 14:50 par Evah

» Le Cirque des Rêves [Erin Morgenstein]
Mar 30 Déc - 20:50 par Eivys


 :: Agora :: Médiathèque :: Jeux vidéoPartagez | 
Voir le sujet précédent  [Playstation 2] Final Fantasy  Voir le sujet suivant
Kao'criture

avatar
Messages : 1085
Message Jeu 10 Jan - 2:45 : [Playstation 2] Final FantasyRevenir en haut Aller en bas 

Final Fantasy

Cette saga ne porte pas son nom au hasard. Tout comme les héros des jeux, les villes, les chimères, les armes et autres éléments appartenant à ce jeu, le nom de celui-ci a une signification propre, à savoir une « dernière fantaisie», un dernier excès mais aussi une dernière chance pour Squaresoft qui est bord de la faillite lorsque ce jeu est conçu. Tentant le tout pour le tout, les développeurs reprennent ce projet, le termine et le lance sur le marché et bingo, ils ont gagné le gros lot, le jeu a eu un succès monstre. L'entreprise qui enchaînait échec sur échec, ne vendant pas ou peu de leurs créations réussit à se remettre sur pied grâce à cette «ultime fantaisie» comme elle pourrait être traduite ainsi. Le premier opus d'une longue série sort au Japon le 18 décembre 1987.
Une légende du RPG est née, elle s'appelle : Final Fantasy et au contraire de ses concurrents ce jeu est régi prioritairement par l'histoire et non par l'action.


Citation :
Final Fantasy I

Plate-forme :
[Nintendo] sortie au Japon en 1987
[Wonderswan Color]
[Playstation]
[Game Boy Advance]
[Playstation Portable]

Histoire :


Outre les habituels équipements, inventaire et compagnie des RPG, le premier volet de cette série se démarque par une histoire simple mais pourtant efficace faut-il croire puisque ce projet a sauvé l'entreprise Squaresoft. Cette histoire raconte la légende de quatre guerriers de lumière qui partent à la recherche des cristaux élémentaire après que Garland le «méchant» du jeu ait brisé l'équilibre entre les éléments, créant la «fusion» entre la lumière et les ténèbres, apportant la mort sur le monde. Les quatre personnages sont considérés comme les élus des dieux et avaient pour mission principale d'enquêter sur les raisons des troubles climatiques de la planète. Effectuant cette tâche, ils découvrent bien des choses que vous découvrirez aussi lorsque vous y jouerez!

Citation :
Final Fantasy II


Plate-forme :

[Nintendo] Sortie au Japon en 1988
[Wonderswan Color]
[Playstation]
[Game Boy Advance]
[Playstation Portable]

Histoire :


Et après un premier opus à l'histoire certes simple et teintée de vieille religion oubliée (pour ceux que ça intéresse je donnerai les informations correspondantes) pourquoi s'arrêter en si bon chemin?
Squaresoft sort donc un deuxième volet de la légende et pour ceux qui pensent qu'il s'agirait de la suite du premier opus, que nenni! Voici une histoire tout à fait différente qui se présente à nous, avec de nouveaux héros et de nouveaux «méchants»!
Alors, bien entendu, autant dans le premier que dans le deuxième, les héros ne sont pas très charismatiques car n'oublions pas que nous sommes à l'époque de la Nintendo Entertainement System, une console obsolète aujourd'hui mais qui a fait fureur en son temps! Alors si les personnages sont peu charismatiques, n'ont pour ainsi dire que peu de personnalité et pas de voix à se pâmer comme les aime Gaïa, pourquoi le jeu a-t-il un tel succès?
Eh bien tout simplement parce-que l'histoire est présente et qu'elle porte déjà la notoriété du premier volet tout en corrigeant les erreurs présentes dans celui-ci bien que le progrès soit minime entre les deux opus.
Firion, le héros principal et polyvalent (comme dirait Gaia il fait four à micro ondes et grille-pain à la fois!) emmène ses amis, Maria (la gentille demoiselle capable de soigner les blessures mais très faible physiquement), Gus (le baraqué qui en fait est apte à utiliser un peu de magie) et Léon (le personnage mystérieux!) visiter les quatre coins de la planète! Ces quatre personnages sont orphelins suite à une attaque de l'empereur de Palamécia sur la ville de Fynn. Seuls rescapés, ils fuient leur ville afin de sauver leurs peaux. Mais qu'advient-ils d'eux ensuite? Vous le saurez en jouant!

Citation :
Final Fantasy III


Plate-forme :

[Nintendo] Sortie au Japon en 1990
[Nintendo DS]

Histoire :


Vous savez ce qu'on dit, jamais deux sans trois! Squaresoft profite donc de son succès pour sortir un troisième volet qui, malheureusement pour eux, fut le plus méconnu de tous pendant près de seize ans malgré un record de vente au Japon de plus d'un million d'exemplaires. Étant donné le succès mitigé de Wonderswan Color, la console permettant de jouer à ces petites merveilles, le troisième volet ne fut pas édité pour cette console et il a donc fallu attendre autant d'années afin qu'un remake sorte sur Nintendo DS le 24 août 2006, permettant enfin de découvrir ce volet. Pendant ces années, Squaresoft a continué de développer ses autres projets non sans projeter de remettre sur le marché ce troisième volet.
Et bien que l'attente fut longue elle ne fut pas vaine car si le premier et le deuxième avaient déjà eu du succès, le troisième en obtient encore plus grâce aux nombreuses améliorations apportées au jeu remasterisé après ces seize années mais aussi aux nouveautés qui marqueront les épisodes suivants du jeu, telles que les invocations aptes à entamer sérieusement les points de vie des ennemis voir à les One Shot (pour les incultes du jeu vidéo, le terme One Shot (ou One Hit parfois) signifie que l'ennemi est tué en un seul coup).
Final Fantasy 3 instaure aussi les «formations» des personnages, permettant de les placer en avant ou en arrière afin d'influencer les dégâts physiques reçus et infligés. Mais ce n'est pas tout! Il instaure aussi de nouvelles sonorités et renouvelle l'interface de combat, la rendant plus intuitive. Vous l'aurez compris, Final Fantasy 3 est l'une des œuvre-clés de la Saga mais aussi un précurseur dans le domaine de l'avancée technologique!
Outre cela, l'histoire du troisième opus est semblable à celle du premier bien qu'elle apporte d'agréables changements, des instants émouvants ou surprenants.
Un terrible séisme a projeté les quatre cristaux élémentaires dans les profondeurs terrestres, menaçant l'équilibre du monde. La prophétie prévoit l'arrivée de quatre âmes bénies des dieux aptes à restaurer cet équilibre...

Citation :
Final Fantasy IV


Plate-forme :

[Super Nintendo] Sortie au Japon en 1991
[Playstation]
[Wonderswan Color]
[Game Boy Advance]
[Nintendo DS]

Histoire :

Cet opus fut le premier adapté sur la Super Famicon ou Super Nintendo (SNES), la nouvelle «expérience» technologique de Nintendo à l'époque.
Squaresoft fait donc un énorme pas en avant en osant lancer la suite de sa fantaisie sur cette nouvelle console. L'entreprise en profite pour enrichir le jeu que ce soit au niveau de l'histoire, des personnages du gameplay ou bien encore des interfaces graphiques et bien d'autres améliorations! Squaresoft fait aussi un pas sur le plan international en commercialisant cet opus aux Etats-Unis, immortalisant la Saga hors des frontières nippones. C'est ainsi que Final Fantasy 4 devient le second tournant de la saga.
L'histoire de cet opus vous fait incarner un chevalier noir du nom de Cecil (oui oui malgré son nom féminin c'est bien un homme) au service du royaume de Baron.
À la tête d'une puissante flotte armées nommée les Ailes Rouges, Cecil obéit aveuglément à son souverain, versant le sang d'innocents afin de récupérer les cristaux des nations alentours. Cependant ces artefacts ont un prix que Cecil refuse de payer et il décide d'en apprendre plus sur les intentions du Roi. Déchu de son grade de capitaine, Cecil obtiendra néanmoins une nouvelle mission qu'il effectuera avec Kain sur les conseils de sa chère et tendre Rosa! Mais la mission est tout aussi meurtrière que les précédentes et pour ajouter à son horreur, Kain disparaît mystérieusement sans laisser de traces...
Venez donc suivre Cecil et l'aider à retrouver son meilleur ami!
Note :

Une suite sur portable existe, nommée sobrement FFIV After. Elle raconte les aventures du fils de Cecil et Rosa, Céodore. Cependant les européens ne purent jamais profiter de cette suite...

Citation :
Final Fantasy V


Plate-forme :

[Super Nintendo] Sortie au Japon en 1992
[Playstation]
[Game Boy Advance]

Histoire :


Ce cinquième volet pourrait être un croisement entre le passé et le présent. Puisant le meilleur de chacun de deux partis, piochant les qualités et les avantages d'une génération en pleine évolution et du concept de la Nintendo, Squaresoft ajoute son grain de sel en implantant des ajouts qui permettent de créer un jeu très abouti pour l'époque. Plus tard, le neuvième opus de cette saga se retrouvera elle aussi coincée entre deux générations, ceci explique peut-être les similitudes entre les fins de ces deux volets?
Différemment de ses prédécesseurs, cet opus ne s'est pas vendu aussi bien que les autres au début, c'est pourquoi Squaresoft lance une campagne commerciale visant à envoyer dans divers pays leur nouvelle source monétaire!
La plus grande avancée de ce volet est tout simplement au niveau du système de combat, reprenant les concepts du premier et du troisième opus tout en ajoutant plus de souplesse au gameplay, proposant un éventail de possibilités aux joueurs. À manipuler avec précautions car il faut avoir mûrement réfléchi ses actions lors des combats contre les boss!
Les level-up permettent dès à présent d'augmenter les points de compétences en plus des statistiques du personnage, n'est-ce pas merveilleux ?
Alors l'histoire dans tout ça ? Le monde est en péril (pour changer!) et vous brave héros allez tout faire pour le remettre sur pied (enfin en tout cas essayer quand les monstres ne viendront pas vous massacrer/ennuyer et que vous n'aurez pas des énigmes à résoudre ou des labyrinthes à passer!). Donc la planète subit une pluie de météores et perd peu à peu son énergie. Il semblerait que cela soit le présage de jours encore plus sombres... Aiderez-vous la princesse Lenna, fille du Roi Tycoon à enquêter avec l'aide de ses amis pour découvrir où est passé notre bon Roi qui a disparu alors qu'il enquêtait pour découvrir la raison de ces anomalies?

Voici pour la première partie concernant la Saga Final Fantasy, en espérant que cet article vous aura plu.
A bientôt pour le prochain article!



Mon personnage de RP : Yrae Sukrai
Ma page d'auteur
Aides:
 
Répondre au sujet
Voir le sujet précédent [Playstation 2] Final Fantasy Voir le sujet suivant
Répondre au sujet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La boîte à Fictions :: Agora :: Médiathèque :: Jeux vidéo-
Aller en haut
Aller en bas
X
Nos thèmes disponibles :
Thème du moment (Hiver)MétalliqueThème Orient (fond par Eyrann)Légers : Gris - Bleu - Rose
Options :